26/05/2006

CHRIsTOPHE CARLIER

Christophe Carlier

Il est nouveau venu aux cimaises car il a commencé voici cinq ans et de manière modeste et ne s’est montré que dans de rares lieux parallèles.

Christophe Carlier (°1978) a été formé à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai dans l’atelier de Christian Rolet, et va se distinguer immédiatement au Prix de la Ville de Tournai.

Sa vision première du paysage se transforme alors en étude approfondie de ce qui se cache dans la forêt, quel est le secret de vie qui sous-tend certains lieux et alimente contes, légendes et mythes.

Il est aussi largement inspiré par le cycle végétal, la poussée verticale qui mène à la construction comme les forêts ont mené aux cathédrales...

Stèles et pierres dressées l’entraînent de plus en plus loin dans une véritable pénétration d’un monde disparu mais omniprésent.

Il a entrepris de nous conter une grande saga ou plutôt d’éveiller son visiteur à la découverte d’un monde autre, accessible seulement aux poètes et aux artistes, aux philosophes et aux rêveurs.

Eddy Devolder écrit très justement que ses images d’une réalité seconde mettent l’antécédent en lumière, c’est, à mon avis, un chemin de sagesse que nous montre aujourd’hui Christophe Carlier. Il faut le voir toutes affaires cessantes.

Anita NARDON

Galerie 2016,
rue des Pierres 16,
1000 Bruxelles

du 8 juin au 16 juillet 2006
du jeudi au dimanche de 13h à 18h30





12:07 Écrit par Anita Nardon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.