16/08/2006

Vertige de l’être entre Hélène Duclos et Damien Moreau

Vertige de l’être entre Hélène Duclos et Damien Moreau

Hélène Duclos

La galerie DS n’est pas située sur le parcours du coureur de cimaises mais compense son éloignement par une programmation dynamique qui va de pair avec la galerie B de Vence lancée en 1997 par Sylvie Derumier.

Elle fut l’initiatrice des « Sentiers tartares », ce parcours d’artistes typique de Boitsfort.

Ici tous les nouveaux talents sont admis avec une préférence pour la note figurative du style des nouvelles tendances.

La saison s’ouvre avec Hélène Duclos, une jeune Française qui revoit l’expressionnisme à sa manière, réorganise la structure des corps et y incorpore l’énergie, le mouvement et les traces laissées par la mémoire des événements passés qui feront naître le futur.

Qu’elle ait croisé Jean Rustin sur sa route ne surprend guère quand on connaît le « travail au corps » du peintre mosellan.

Hélène Duclos est à voir absolument pour cette première exposition en Belgique.

La sculpture de Damien Moreau présente deux aspects bien différents : des êtres taillés dans la masse qui en imposent par la force brutale et de petites sculptures nourries de délicatesse.

Anita NARDON

DS galerie,
rue de l’Hospice Communal 67,
1170 Bruxelles
tel 02 675 83 80

vendredi, samedi, dimanche de 11h à 19h

11:17 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.