01/11/2006

Vasso Tseka

Vasso Tseka

04- ORPHEE 31X41 1994 PIGMENTS SUR CARTON

Elle a fait le choix d’exposer les différentes interprétations de son paysage mental.
Pastels, dessins, pigments se succèdent pour porter au jour son imagerie intérieure.

Ce sont des jardins un peu sauvages, des espaces à parcourir, des ciels pour rythmer les saisons, ce sont des beaux moments de lieux et de temps et pourtant, rien ne définit ni le lieu ni le temps.

Hugo Brutin y a vu un cycle lumineux et énigmatique et c’est très juste. Il ne faut pas chercher ici de ces situations physiquement difficiles à supporter, analysées dans une ronde de corps blessés.

Vasso Tseka parle aux anges et vit dans un univers différent, un monde ouvert aux poètes et à tous ceux pour qui l’imagination a gardé tout son pouvoir.

La technique est précise sans jamais devenir dominante car entre pastels à l’huile sur carton et encres sur papier, le visiteur éprouve une même impression, celle d’un voyage à travers le royaume de l’imaginaire.

Il y a entre l’homme et l’infini, représenté ici par un ciel parfois tourmenté, une présence : celle des anges.

Ces messagers que certains peintres ont évoquée ont souvent hanté l’heure bleue, « l’ora degli angeli » des peintres italiens.

Pour Vasso Tseka, ces inspirateurs ailés que personne ne peut voir, marquent la distance entre le ciel et le monde d’en-bas.

Si la terre n’est que rarement et légèrement figurée, le ciel d’orage, de nuit d’été, voire d’incendie est bien présent et rythme l’œuvre plastique de l’artiste qui montre ainsi son attachement au devenir de l’homme en harmonie avec la nature et l’espace infini.

Anita NARDON

Galerie Détour,
avenue Jean Materne 166,
4100 Jambes
tel 081 246443

Du 24/10 au 26/11/2006
du mardi au vendredi de 12h à 17h30
samedi de 14h à 18h.



17:32 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.