01/05/2007

Jean-Jacques Gailliard, Ensor et Ostende

Jean-Jacques Gailliard, Ensor et Ostende

Photo 5 Ensor sur la Digue - Ostende 1923 LS

Le 21 novembre 1975, JJ Gailliard était à la galerie "La Rose Traversée" pour la signature du recueil "Haute Trahison". C’était son dernier anniversaire. Le livre reprenait ses textes rassemblés par Jo Verbrugghen, des textes qui prouvent que si Gailliard n’avait pas froid au pinceau, il n’était pas faible de la plume, loin de là.

Souvent évoqué pour ses portraits de maisons bruxelloises disparues, le peintre fut un habitué, et un amoureux d’Ostende. Il y rencontra en amitié un Ensor pas toujours aussi renfermé qu’on l’a dit ainsi, il est arrivé à Gailliard d’organiser (en 1922) une sarabande dans laquelle figuraient Permeke et Michel de Ghelderode. Le 27 rue de Flandre n’était décidément pas une maison figée dans l’ordre bourgeois des choses.

Ensor a véritablement séduit son cadet qui, en échange, fit son portrait soit avec fantaisie, soit dans une certaine intimité.

Il existe aussi des vues d’Ostende où Gailliard se déchaîne comme lorsqu’il évoque « Le Falstaff » ou croque des personnages comme « La Patti », une cantatrice italienne qu’il a mise en scène de manière plus que théâtrale sur la digue d’Ostende. Si JJ Gailliard fut un familier du Baron-peintre c’est parce que son père, le peintre Franz Gailliard avait fréquenté l’Académie de Bruxelles avec James Ensor.

Voilà qui rend la présente exposition absolument incontournable, témoignage précieux d’une page de notre histoire de l’art qu’il est bon de remettre en mémoire.

Anita NARDON

Group 2 Gallery,
rue Blanche 8,
1000 Bruxelles
tel 02 53923 09

Du 11/5 au 30/6/2007
du mercredi au samedi de 14h à 18h.



17:44 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.