01/05/2007

Pierrick Allemand en mai

Pierrick Allemand en mai

Copie de comedienne à Montmartre 130X89 cm

En partant de quelques données, on obtient l’ambiance générale. Etudes à Montpellier, Toulouse, Barcelone. L’artiste est donc très loin de l’expressionnisme pur et dur du Nord mais il n’est pas pour autant un peintre de charme un peu sirupeux.

Pierrck Allemand s’est spécialisé dans la fresque à l’ancienne, une technique complexe généralement pratiquée en grandes dimensions. A l’école des Beaux-Arts de Barcelone il a couvert 6m x 3,40m quant au café Six à Saint-Germain (à Paris, bien entendu) la fresque y est plus petite mais la fréquence des visiteurs est plus grande et surtout, très internationale. .Ainsi prend-il possession des murs.

Ce qui compte aux yeux de Pierrick Allemand c’est le battement de la vie. La scène qui se déroule sous vos yeux avec la fille sur une moto, la comédienne dans son décor, toutes ces scènes représentent une certaine vibration que je sens parfois proche de la BD et du dessin d’animation mais elle fait place ici à une approche très personnelle de la féminité.

Il expose depuis 1998 et suit la mouvance générale. Ainsi, ses expositions de New York vont de Soho à Chelsea selon les tendances géographiques et pourtant cette peinture est vraiment de partout. Ainsi, on peut déceler une certaine relation entre les rues de Pierrick Allemand (né en 1973) et l’antique marché de Palermo peint par Guttuso en 1974 ! L’art est plein de ces correspondances à travers le temps et l’espace : Guttuso aimait beaucoup les femmes, Pierrick Allemand parle d’un monde qui se féminise.

Il faut voir ce peintre hors du temps et totalement dans son siècle. Il peut être violent avec des couleurs légères et tragique dans une ambiance solaire, c’est un peintre pour le temps présent.

Anita NARDON

Rollebeek Gallery,
rue de Rollebeek 28,
1000 Bruxelles
tel 02 512 20 22

DU 8/5 au 3/6/2007
du mardi au dimanche de 11h à 19h
sauf samedi de 13h à 19h



17:48 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.