02/07/2007

BANG HAI JA

BANG HAI JA

Bang Hai-Ja 694l

Elle est née en Corée du Sud en 1937 et jusqu’en 1987 elle n’a cessé d’étudier. D’abord, d’abord à Séoul puis à Paris (fresque et art monumental à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts pour terminer par l’étude de la gravure à l’atelier 17, le célèbre atelier de S.W. Hayter et c’est l’an dernier seulement que nous avons pu la découvrir à Bruxelles.

Lorsqu’on entre dans l’exposition, on est pris dans un immense rayon bleu. C’est un bleu difficile à décrire, quelque chose qui contient la couleur et engendre la lumière. La critique a parlé de souffle de lumière à son propos (Pierre Cabanne en 2004) mais l’évasion dans l’innommé va bien au-delà.

Le travail à base de pigments sur papier coréen mélange l’aspect naturel du pigment avec un support né de manière traditionnelle et qui contient, lui aussi, la marque d’éléments naturels apprivoisés par l’homme.

Outre la couleur et la lumière, la découverte de la surface révèle des reliefs d’une précision horlogère, des plissés horizontaux ou verticaux qui renforcent l’idée d’évasion hors du monde matériel, un voyage vers une dimension plus spirituelle imprégnée d’une paix totale. Des pastels irisés soutiennent le rythme des pigments naturels et parfois, l’un ou ‘autre signe d’écriture surgit de l’espace. Calligraphie qui nous est étrangère mais bien néanmoins familière, comme une promesse venue de l’infini.

L’artiste dit vouloir « lancer des graines de lumière sur le ciel et la terre », la présente exposition nous prouve qu’elle a réussi.

Anita NARDON

J. Bastien Art,
rue de la Madeleine 61,
1000 Bruxelles
tel 02 513 28 63

Du 7/6 au 9/9/2007
Du mardi au samedi de 11h à 18h30
le dimanche de 11h à 13h
fermé les jours fériés



09:11 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.