02/09/2007

LE RETOUR DE LUCIEN MEERT

LE RETOUR DE LUCIEN MEERT

Meert8759 a

Il a beaucoup exposé à l’époque glorieuse des Métiers d’Art du Brabant. Il y a fait preuve d’un réel talent de cartonnier mais ses tapisseries n’ont pas toujours rencontré l’accueil désiré. Trop de choses « modernes » ont effrayé des ateliers encore enracinés dans l’époque pré industrielle, alors… les motos les radios à transistor, ce n’était pas BCBG. On vit alors Lucien Meert à la galerie l’Escalier avec des gouaches et des peintures et ce fut le silence.

Né au cœur de Bruxelles en 1940, Lucien Meert n’a rien perdu de ses élans de jeunesse et il revient avec un jardin magique dans ses bagages. Véritable enchanteur, son travail se développe au gré d’une fantaisie qui ne renie ni la sensualité ni une ambiance musicale discrète. Il y a des oiseaux et des poissons, des hippocampes et des princesses lointaines. Loin des bruits du monde son domaine s’ouvre à ceux (enfants, poètes et rêveurs) pour qui le Paradis promis reste d’actualité pendant que le monde explose.

Formé à Saint-Josse par Jacques Maes (coloriste remarquable) et José Crunelle, (maître licier), on retrouve chez lui la trace de cet enseignement qui ne méprisait pas encore la technique.

Avec son physique de minnesanger, Lucien Meert évoque inévitablement le romantisme allemand. Il en est très proche malgré quelques pointes d’ironie qui sont bien du « ketje » de Bruxelles qu’il est à part entière.

Il faut se laisser guider dans son jardin merveilleux.

Anita NARDON

La Petite Galerie,
rue de Livourne 1a,
1060 Bruxelles
tel 02 537 67 50

du 6/9 au 30/9/2007
du mardi au samedi de 14h30 à 18h30
dimanche de 11h à 13h


14:31 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.